Découvrez comment se déroule un appareillage auditif complet pour une aide auditive parfaitement adaptée

amplification sonore grâce à l'appareillage auditif
Contrairement aux idées reçues, l’appareillage auditif n’est pas seulement un produit mais représente aussi un ensemble de services associés à votre appareil auditif. Le choix de l’appareil sera un élément important pour commencer l’appareillage certes, mais pas uniquement. L’expertise et l’accompagnement de votre audioprothésiste seront les éléments clés du succès de votre appareillage.

Pour commencer l’adaptation de votre appareillage auditif, comme tous malentendants, il faudra une ordonnance d’un médecin ORL.

Premier rendez-vous : la définition des besoins pour améliorer votre audition

Ensuite en fonction de votre déficience auditive, de votre presbyacousie, de vos besoins, et de votre anatomie l’audioprothésiste vous accompagnera dans le choix de vos prothèses auditives. Il vous expliquera aussi le processus de l’appareillage. En effet, nous parlons d’adaptation, d’accoutumance à une amplification sonore qui va modifier globalement votre perception des sons ou ondes sonores. Votre ouïe va changer et s’améliorer. Votre nouveau matériel va compenser votre perte auditive. Certains audioprothésistes proposent quelques nuances dans leur adaptation mais globalement tous les audioprothésistes proposent une période d’essai d’au moins 1 mois. Ils mettent ensuite en place un suivi de l’appareillage sur toute sa durée de vie avec des rdv à une fréquence minimum de 2 rendez-vous par an.

L’essai de votre appareil auditif

Après le rendez-vous du choix de votre appareil auditif (environ 1h), suit un autre rendez-vous encore, d’environ 1h, pour la mise en place des aides auditives. Il faut vérifier la bonne adaptation de chaque embout des contours d’oreilles.

Le patient apprend alors à manipuler :

  • Changement de piles ou utilisation du chargeur
  • Mise en place sur l’oreille
  • Entretien, nettoyage basique

Ensuite l’audioprothésiste complète avec des tests auditifs :

Certains utilisent la mesure in vivo,

D’autres préfèrent la mesure in situ des fabricants

Ensuite il règle le niveau d’intensité des aides auditives. Il demande le ressenti aux patients. Souvent ce dernier est gêné par l’autophonation (résonance de sa voix par conduction osseuse) et le professionnel essaie souvent de modérer les gênes du patient. Il est important de comprendre pour le patient que lors de ce début d’essai il aura une modification de son ouïe, voir une gêne mais qui dans 90% des cas sera résolue avec le port assidu des aides auditives. Il faut souvent 2-3 jours au patient pour assimiler cette nouvelle audition.

Essais et adaptations de votre appareil auditif

Une semaine après la mise en place des prothèses auditives sur les oreilles, le patient revient et fait part de ses sensations. A-t-il ressenti une amélioration ? Les bruits ne sont-ils pas trop amplifiés ? Selon la méthodologie de l’audioprothésiste, le patient vivra sa semaine différemment. Certains professionnels forcent l’amplification et le patient ressent des gênes auditives importantes, d’autres régleront une faible amplification pour faciliter l’adaptation. La meilleure adaptation est celle qui fonctionne ! Dans tous les cas il est important qu’il n’y ait pas de gênes physiques, ni d’allergie afin de poursuivre la suite des essais.

Correction de votre prothèse auditive

Le patient fait part de ses sensations, progrès, satisfactions mais aussi des difficultés. Les corrections de réglages seront apportées. Si l’adaptation se passe bien l’audioprothésiste commence des tests audiométriques tonales, vocales, localisation sans et avec
Rendez-vous et suivi audioprothésiste
les appareils auditifs. On parle de gain prothétique. Il constate en cabine l’amélioration de votre intelligibilité.

Souvent c’est à ce moment que la facturation est envisagée. Evidemment selon les audioprothésistes les essais peuvent varier. Le minimum légal est de 1 mois.

Plusieurs semaines voire plusieurs mois sont nécessaires pour réadapter votre audition à l’environnement sonore et stimuler les cellules sensorielles du cerveau. Il faut vérifier comment réagit l’oreille interne et le conduit auditif. D’où l’importance au cours de cette première année des rendez-vous de suivi d’appareillage. Il faut compter 3 rendez-vous supplémentaires en moyenne.

Le contrôle annuel de vos prothèses auditives

Les années suivantes un cycle de suivi est mis en place par votre audioprothésiste. Ces rendez-vous serviront à contrôler l’efficacité de vos aides auditives. Pour un bon fonctionnement, il faut un nettoyage régulier, un contrôle de l’audition, des tests de compréhension et une vérification des composants de la prothèse auditive. Tout ceci dans le but de lutter efficacement contre votre perte d’audition ou surdité. Blabla audition est à votre disposition pour toute question.