«Entendre pour écouter, entendre pour parler». L’ouïe est un des cinq sens de l’Homme avec le goût, le toucher, l’odorat et la vue. Notre ouïe nous permet d’entendre, et entendre parler. Chez l’être humain, c’est le système auditif qui est chargé d’assurer cette mission.

Comment fonctionne notre système auditif ?

Ce que nous appelons communément l’oreille désigne en réalité un ensemble complexe d’organes formant notre système auditif. Il peut être décomposé en 3 parties :

L’oreille externe

L’oreille externe est composée du pavillon et du conduit auditif externe. Elle permet de conduire les sons de l’extérieur vers l’oreille moyenne, en les amplifiant au passage.

L’oreille moyenne

L’oreille moyenne transmet les sons de l’oreille externe vers l’oreille interne. En heurtant le tympan à l’issue du conduit auditif externe, les sons sont transformés en vibrations qui vont traverser la chaîne des osselets (trois petits os : le marteau, l’enclume et l’étrier) pour y être amplifiées. L’oreille moyenne joue également un rôle de de protecteur pour l’oreille interne en cas d’exposition à des sons trop forts : c’est le réflexe stapédien.

L’oreille interne

L’oreille interne se compose de deux organes : le vestibule, qui joue un rôle majeur dans l’équilibre, et la cochlée, organe prépondérant pour l’audition. Elle renferme l’organe de Corti chargé de transformer les vibrations sonores en influx nerveux grâce aux cellules ciliées, sortes de capteurs sensoriels. Fragiles et non renouvelables, elles ont tendance à disparaître à mesure que l’on prend de l’âge, il est donc nécessaire de les protéger.

Arrivées à ce niveau, les impulsions nerveuses sont alors transmises au cerveau par le biais du nerf auditif. La mission du système auditif est alors accomplie.

Les atteintes du système auditif

La perte d’audition se manifeste par une difficulté à entendre et interpréter les sons qui nous entourent. Souvent, ces troubles surviennent progressivement et à mesure que le sujet prend de l’âge.

Il est possible de distinguer plusieurs types d’atteintes :

– la presbyacousie est un phénomène naturel : le nombre de cellules ciliées présentes dans la cochlée diminue à mesure que le sujet vieillit, réduisant de fait l’audition. Ce problème représente environ 9 cas de surdité sur 10. Il peut très souvent être corrigé par le port d’appareils auditifs, et pris en charge précocement grâce à un diagnostic, il devient facile de le maîtriser.

– les traumatismes aigus ou chroniques. Ils peuvent survenir à la suite d’incidents ponctuels ou récurrents, provoqués par des expositions brutales ou répétées à des bruits d’une intensité excessive. L’atteinte se situe au niveau des cellules ciliées de la cochlée. Il est important de consulter rapidement afin que le traumatisme ne s’aggrave pas.

– Diverses causes médicales comme l’utilisation de médicaments ototoxiques qui provoquent des lésions de l’appareil auditif, ou encore une prédisposition génétique, peuvent être à l’origine d’une surdité soudaine. Une prise en charge par un spécialiste et un bon diagnostic sont alors nécessaires pour déterminer le traitement le plus adapté.

Dans tous les cas, en cas de doute n’hésitez pas à consulter, vos oreilles sont précieuses !