Appareil auditif en système Cros pour Surdité Unilatérale

 

Qu’est-ce qu’une surdité unilatérale ?

La surdité unilatérale connue aussi sous le nom de cophose, se définit comme une perte auditive ou déficience auditive, sévère ou profonde, sur une seule oreille, à la différence de la perte auditive bilatérale, qui affecte les 2 oreilles.

Elle altère bien souvent les relations sociales, professionnelles et familiales en raison d’une moindre capacité à localiser les sons et d’un problème de compréhension de la parole dans les environnements bruyants.

La plupart des surdités unilatérales sont permanentes, congénitales ou acquises, soudaines ou dues à un traumatisme. Dans certains cas de pertes auditives soudaines, il est possible que l’audition se rétablisse partiellement ou totalement après un certain temps.

Le traitement de la surdité unilatérale lorsqu’il n’y a pas ou peu d’audition dans l’oreille concernée ou pour laquelle la prescription d’un appareil auditif est contre-indiquée, est la solution du système Cros qui va permettre de retrouver un équilibre d’écoute entre les deux oreilles.

Qu’est-ce qu’un appareil auditif en système Cros ?

sytéme Cros Blabla Audtion

Le système CROS est utilisé chez les personnes qui vivent avec une oreille dont la surdité ne peut être corrigée par un appareil auditif classique alors que l’autre oreille a une audition dans les limites de la normale.

Cet équipement dont l’apparence est semblable à celle d’un appareil auditif classique, fonctionne à l’aide d’un micro émetteur, placé sur l’oreille déficiente (il ne dispose pas de toute la technologie intégrée dans une aide auditive dont la fonction est d’apporter une amplification et un traitement du signal plus poussé) et d’un récepteur, appareil placé sur l’oreille « entendante » permettant une transmission rapide et un signal clair grâce à une connexion wi-fi entre les deux oreilles.

L’avantage du système Cros est de récupérer les sons provenant de l’oreille cophotique, avec une perception bilatérale. Avec cette technologie, vous percevez à nouveau les sons à 360° !

Quelles différences entre un système Cros et Bi Cros ?

Cependant le système Cros n’est pas uniquement destiné aux personnes ayant une perte auditive sur une seule oreille. Il peut également être adapté si l’oreille qui « entend » est également déficiente, c’est-à-dire avec une perte auditive appareillable. Il s’agit alors d’un système Bi Cros.

En résumé :

Dans le cas d’un système Cros, il y a une oreille fortement déficiente et une oreille saine. Le Cros permet de faire passer le son « perdu » par l’oreille déficiente vers l’oreille saine, et ce sans amplification.

Dans le cas d’un système Bi Cros, il y a une oreille fortement déficiente et une oreille fonctionnelle mais dont l’audition est déjà dégradée. Ce que l’on nomme la perte auditive bilatérale asymétrique.

Le Bi Cros s’appuie sur le même principe que le Cros, sauf que la meilleure oreille a besoin d’une amplification (gain prothétique) et d’un traitement avec un appareil auditif puisqu’elle est dégradée, on a donc un son amplifié et corrigé côté oreille fonctionnelle. Les patients bénéficient désormais de la meilleure des solutions Cros/Bi Cros.

Qu’est-ce que le dispositif Tri Cros ?

Il existe une 3 ème option possible : le système Tri Cros destiné aux surdités très asymétriques. Il permet dans un premier temps de réaliser une amplification bilatérale « conventionnelle », et si au bout d’un certain temps celle-ci s’avère non concluante, de la transformer en système de type Bi Cros. Le signal capté du côté de l’oreille « très basse » est amplifié et transféré du côté opposé. Du côté de la « bonne » oreille, le signal capté est ajouté à celui transféré et les deux sources sont amplifiées.

Avantages : amélioration de la compréhension et de l’intelligibilité dans le bruit, meilleure gestion des acouphènes côté « mauvaise » oreille. De plus, la stimulation sur l’oreille la plus déficiente préserve la fonctionnalité des fibres nerveuses auditives et améliore bien souvent les résultats si la solution de l’implant cochléaire est envisagée (voir chapître sur la BAHA).

Quelles sont les solutions en système Cros et Bi Cros ?

blabla audition système CrosIl existe plusieurs fabricants qui proposent ce type de système adapté pour contrer la perte auditive unilatérale dont les principaux en matière de référence sont UNITRON, GN RESOUND, PHONAK, STARKEY, SIGNIA et WIDEX.

L’appareil auditif en Cros/Bi Cros est aujourd’hui aussi discret que n’importe quel appareil auditif : plus petit et plus élégant, il a été conçu pour répondre aux besoins et aux goûts individuels de chaque patient atteint d’une surdité unilatérale. Vous trouverez ainsi des émetteurs Cros en contour déporté type BTE ou RIC, mais aussi en intra conduit presque invisible. Les solutions Cros intègrent les dernières technologies de miniaturisation des coques, de technologie sans fil Bluetooth et de batterie lithium rechargeable compatible avec chargeur et offrent aux audioprothésistes un large choix de solutions auditives à vous apporter.

Quelle est la prise en charge d’un appareillage en système Cros ou Bi Cros ?

L’acquisition d’une solution CROS ou BICROS bénéficie d’une prise en charge par la Sécurité Sociale et votre mutuelle pour l’appareil auditif récepteur. En revanche, l’appareil émetteur lui n’est pas remboursé car ce dernier est considéré comme un accessoire. Le prix d’un appareil Cros est certes moins élevé que celui d’un appareil auditif conventionnel et vous pouvez bénéficier de facilités de paiement proposées par votre audioprothésiste. Il reste cependant la meilleure solution pour les personnes atteintes de surdité unilatérale. Ses nouvelles fonctionnalités issues des toutes dernières innovations proposent aux utilisateurs une expérience acoustique toujours plus performante et confortable.

La solution alternative au système Cros : le BAHA

bahaLe BAHA est un dispositif médical à ancrage osseux qui nécessite une intervention chirurgicale pratiquée par un médecin ORL sous anesthésie locale ou générale.

Ce système se compose de 2 parties :

  • un implant en titane, qui se pose derrière l’oreille. Il est constitué d’une vis, placée dans l’os et d’un pilier qui est la partie fixée sur la vis et qui dépasse au niveau de la peau,
  • un processeur de sons externe, adapté à l’implant, qui se clipse dessus. Il s’agit d’un petit boitier dont l’intérieur est semblable à ce que l’on trouve dans la coque d’un appareil auditif classique.

A la différence d’un appareil auditif qui utilise la conduction aérienne pour capter le son, le BAHA utilise la conduction osseuse.

Les sons sont captés par le processeur et sont transformés par le microphone en vibrations qui sont envoyées à l’implant qui transmet à son tour directement à l’oreille interne en passant par les os du crâne.

Avant tout acte chirurgical, la solution BAHA nécessite un essai préalable auprès d’un audioprothésiste en équipant le patient soit d’un bandeau soit d’un serre tête pour le maintien du processeur sur son crâne. Si les résultats sont plus concluants en terme de compréhension et d’écoute qu’un appareillage auditif conventionnel, alors le patient pourra s’orienter vers ce choix.

 

Vous avez un problème de surdité unilatérale ? Pour plus d’informations, prenez rendez-vous chez un audioprothésiste avec BLABLA AUDITION ! Vous y découvrirez les nouvelles générations d’appareils auditifs et une solution auditive complète quel que soit l’environnement et vos besoins.